Passer au contenu →

Que faire des feuilles de thé infusées, le chagara?

Il y a peu de temps j’ai publié un article sur les bonnes raisons de privilégier le thé en vrac.

Mais il y a encore une question qui se pose: que doit-on faire de son « marc » de thé? Autrement dit que faire des feuilles de thé infusées dans le fond de son kyusu?

Le chagara (茶殻), les feuilles de thé infusées

Chagara est le nom donné par les Japonais aux feuilles de thé infusées noires ou vertes!

Ce mot se compose du kanji cha (茶) pour « thé » et gara (殻) pour « les restes ». Le chagara est donc bien « des restes de thé (infusés) ».

Dans nos cultures, nous n’avons pas de mot exact pour désigner ces feuilles infusées car finalement elles ne nous servent à rien une fois infusées. Ce qui n’est pas le cas au Pays du Soleil Levant avec sa très longue tradition du thé. Rien ne se perd.

Le chagara et son usage

Au lieu de le jeter dans votre poubelle, il y a diverses manières de réemployer le chagara.

Au jardin

  • Le donner sec ou mouillé à votre vermicompostière ou à votre compost extérieur. Les vers s’en délecteront.
  • Comme pour le marc de café, le mettre au pied de vos plantes d’intérieur ou extérieur. Les feuilles de thé infusées sont de riches fertilisants mais aussi un insecticide naturel. Séchez le chagara avant emploi.

Dans la cuisine

Oui, le manger comme tel après infusion.

Seuls les thés faits de feuilles tendres comme les Sencha, Tencha ou Gyokuro pourront être mangées directement. Pour les Bancha et Hojicha, composés de feuilles et de brindilles tendres, il faudra les mettre en poudre après séchage.

Il y a deux façons de le manger:

  1. Vous pouvez manger les feuilles après infusion avec un peu de sauce soja (de préférence salée) ou du ponzu (base citronnée) comme petit apéritif ou dans votre soupe miso à la place du wakame (algue japonaise comestible).
  2. Après avoir essoré convenablement les feuilles infusées, vous pouvez les sécher au soleil, au micro-onde ou au four à basse température. N’hésitez pas à les retourner lors de la phase de séchage! Ainsi vous pourrez les réemployer quand bon vous semble dans vos gâteaux, dans vos omelettes, pour vos marinades, pour faire du furikake pour votre riz,… .

A la maison

  • Le chagara est un bon anti-moustique lorsqu’il est brûlé. Prenez les feuilles de thé infusées et faites-en de petites boulettes bien serrées et placez-les sur des portes chandeliers pour les faire bruler comme de l’encens.
  • Le chagara est aussi un bon désodorisant grâce à la catéchine du thé. Par exemple après avoir été séché, mettez-le dans de petits sachets que vous placez dans votre réfrigérateur ou placard à chaussures. Ou bien frottez le chagara encore humide sur vos mains ou même planches à découper pour enlever les odeurs.
  • Grâce au tanin, la petite rouille sur les ustensiles de cuisine disparaîtront. Il suffit de frotter le chagara humide sur les couverts!
  • Avec du chagara humide, vous pouvez aisément nettoyer vos miroirs sans avoir besoin d’employer de l’amoniac.

Pour la beauté

  • Employez du chagara (dans des petits filets aux mailles serrées) à la place de vos sels de bain.
  • Employez le chagara humide placé dans un bas nylon et faites des messages sur votre corps et/ou visage.
  • Faites des bains de pieds aux feuilles de thé infusées pour enlever les odeurs de pieds !

Pour finir…

Si aucune des astuces présentées ci-dessus ne vous intéresse… peut-être la tasseographie vous interessera-t-elle? Vous savez… lire votre avenir dans les feuilles de thé détrempées au fond de votre tasse de thé :-).

Si vous avez d’autres astuces, n’hésitez pas à me les transmettre. Je suis curieuse !

Published in Le thé et la cuisine Le thé et la santé Varia

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE