Passer au contenu →

Roman japonais: La brocante Nakano – Kawakami Hiromi

Un roman japonais

En flânant chez Filigranes (librairie bruxelloise située à Arts-loi), je suis tombée sur une série de romans d’auteurs japonais contemporains. J’ai pris à la volée plusieurs livres sans trop regarder leurs préfaces. « La brocante Nakano » en faisait partie.

Un roman japonais en Français

Je lis rarement les romans japonais en Français. Pourquoi? Je trouve que l’Anglais restitue mieux la rythmique de la langue japonaise et ainsi donc l’émotion et le sens du texte.

Ne me direz-vous pas que cela va dépendre du traducteur qui s’est chargé de traduire le texte? Peut-être, oui certainement. Mais je peux garantir que l’Anglais – ma deuxième langue – m’a sauvée plus d’une fois dans la bonne compréhension de la structure grammaticale japonaise. La grammaire anglaise étonnement est très proche de la grammaire japonaise.

Ce fut une très belle découverte.

La brocante Nakano

Ce livre a été écrit par Kawakami Hitori (川上 弘美) et publié en 2005.

L’auteur

Cette auteure est née le 1 avril 1958 à Tokyo. Diplômée en biologie, elle débuta sa carrière d’auteure déjà dans les 80’s sous le nom de Yamada Hiromi. Ses premiers écrits étaient des sciences-fictions. C’est dans les années 90’s qu’elle se réinventa sous son nom de plume actuel et elle publia des romans. Elle est célèbre pour ses romans « décalés ». Elle a gagné de nombreux prix littéraires: Prix Pascal Short Story (1994), Prix Akutagawa (1996), Prix Tanizaki Jun’ichirō (2001), …

Le roman

Nous connaissons d’emblée le lieu de l’action: la brocante Nakano. Nakano est un brocanteur loufoque qui a une sœur artiste, deux employés et des clients. Ce petit monde se mêle, se parle ou ne se parle pas, s’aime, se déteste,…

En fait il ne se passe rien dans ce roman. Je veux dire au sens strict du terme « action ». Tout est dans le mot ou le non-mot, un mot qui est exprimé et qui n’est pas exprimé. Même la mise en page participe à ce face-à-face. En effet, vous commencez avec un dialogue. Tout l’indique. Et puis pouf ! Les indicateurs de dialogues disparaissent. Est-on encore dans un réel échange ou dans la tête du personnage?

Je ne peux (veux) pas vous en dire plus.

Par contre ce que je peux vous dire c’est que j’ai ADORE !

Pas seulement parce qu’on y parle brocante (un autre de mes dada)! Huum en fait la brocante n’est qu’un prétexte pour parler du temps et de la vie.

L’histoire est calme … je devrais dire zen! Enfin presque … le non-dit ressurgie et camoufle les sentiments vrais. La retenue japonaise de façade s’impose. Et pourtant les parfois violentes interrogations d’Hitomi, l’employée féminine de Nakano, me sont à la fois familières et éloignées. Les bizarreries de Nakano et de sa sœur m’ont tellement fait rire et cela même en étant en plein métro bruxellois! Celles-ci dérogent de l’idée que l’on peut avoir de la bienséance japonaise !

Toujours en mode chasse « thé », j’ai essayé de trouvé sa trace. Il y en a … mais si peu. Il apparaît à des moments « officiels » comme lors d’une discussion commerciale avec un client. Le thé de l’accueil et de la bonne hospitalité. C’est l’alcool qui s’invite lors de moments plus intimes. En effet, les langues se délient. Les corps aussi.

Pour finir …

Les personnages sont tous pleins de défauts. Je ne me suis pas retrouvée dans un personnage en particulier. J’étais plutôt une spectatrice d’une tranche de vie banale et microscopique qui pourrait être vue ailleurs qu’au Japon. C’est je pense ce qui m’a plu. Cette banalité où tout le monde essaie de survir avec ses propres armes. Qui suis-je pour critiquer? N’est-on pas tous et toutes dans le me cas? 🙂

J’espère recevoir pour mon anniversaire un autre roman de Kawakami Himori. Cette fois en anglais. J’ai hâte!

En avez-vous déjà lu un? Si oui, lequel? Qu’en avez-vous pensé?

Les détails du produit

  • Poche: 342 pages
  • Editeur : Philippe Picquier (16 septembre 2009)
  • Collection : Picquier poche
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2809700907
  • ISBN-13: 978-2809700909
  • Dimensions du produit: 16,9 x 2,3 x 10,9 cm

OchoNokcha - Boutique en ligne

Published in Le thé et les livres

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE