Passer au contenu →

Lecture jeunesse: Yasuke – l’histoire d’un samouraï extraordinaire

Encore un beau livre pour la jeunesse. Yasuke est écrit et illustré par Frédéric Marais mais cette fois-ci la thématique du thé en est absente.

Non! Re-phrasons. La thématique du thé est bien présente dans Yasuke… subtilement, silencieusement… comme la saveur d’une tasse de thé.

Laissez-moi vous expliquer.

Le récit de Yasuke

Ce récit d’aventure, avant tout graphique, introduit et interprète librement l’histoire fabuleuse et vraie d’un garçon venu du Tanzanie (Afrique) et qui deviendra un fameux samouraï (仕官 shikan) au service du seigneur Oda Nobugana (16e siècle), l’un des trois unificateurs du Japon avec Toyotomi Hideyoshi and Tokugawa Ieyasu. Pour ceux et celles qui veulent en connaître davantage sur ces deux illustres personnages… il y a bien sûr Wikipédia ainsi qu’une armada de livres historiques.

Pour ceux et celles qui s’intéressent à l’histoire du Japon, voici une très courte et amusante présentation vidéo :

Et le thé dans tout cela ?

Alors que l’histoire se déroule entre deux continents différents, un lien invisible les lie. D’un côté nous avons la Tanzanie avec sa fameuse montagne le Kilimandjaro. D’un autre côté nous avons le Japon avec Fuji-san, une autre montagne connue. Ces deux pays sont également des pays producteurs de thé! Le mimétisme est quelque part mystique! Le destin de Yasuke ne pouvait être autre !

Yasuke - Livre jeunesse - De Tanzanie au Japon

Yasuke est né en 1530 en Afrique et est mort au Japon en 1582. Ce serait Oda Nobugana qui lui aurait donné le nom de Yasuke (彌介). On ne sait pas trop ce que ce nom veut dire… mais semble-t-il que cela serait une simple traduction japonaise de son nom original, Yasufe. De nos jours, on emploierait du katagana (ヤスケ) au lieu des Kanji pour l’écrire!

Yasuke est une figure historique bien connue au Japon. Il est même le personnage principal du roman pour enfants Kuro-suke de Kurusu Yoshio (1968).

Le livre s’adressant d’abord à la jeunesse, il ne couvre pas en détails la vraie vie de ce samouraï extraordinaire. Et par conséquent cette figure historique a piqué ma curiosité. J’ai ainsi fait des recherches sur Internet. Il y a plein d’informations à son sujet comme le site web Yasuke-san. Allez-y! C’est passionnant.

J’aime ces livres qui vous invitent à aller au-delà du récit présenté. C’est une manière de poursuivre le récit, l’aventure!

Un graphisme très cinématographique

Contrairement au livre « Le parfum des feuilles de thé » où les couleurs douces jouent entre elles pour soutenir le conte féérique, ici on travaille avec des à-plats de couleurs dépouillées, vives et saturées. C’est ainsi que l’on sent la chaleur de l’Afrique à travers toutes les pages, du Kilimandjaro au Mont Fuji.

La seule scène du livre que ne soit pas du tout « africaine » (à mon avis) est celle du bateau au milieu de l’océan déchaîné… cette scènes est très Hokusai-enne!

Yasuke - Livre jeunesse - Hokusai

Ces couleurs vives et saturées servent également à nous inscrire dans une sorte de court-métrage. Et en effet, le livre ne fait que 32 pages (sniff!). Soyons donc simple et direct.

Ajoutons que ce récit est très « cinématographique » grâce aux angles de vue de type close-up ou panoramique mais également au moyen de dessins très réalistes (presque palpables).

Le format de l’ouvrage, 24cm x 32cm, est également un élément qui vous avale dans l’histoire comme si vous étiez devant un écran géant.

Quant au texte, il  est très minimaliste et ressemble à de simples sous-titres.

Et les dernières informations

Les références bibliographiques de ce très bel ouvrage sont les suivantes:

  • Édition: Les fourmis rouges
  • Format 24 x 32 cm
  • Pagination 32 pages
  • ISBN 978-2-36902-041-7
  • À partir de 4 ans
  • Coût: 16.50€

Published in Le thé et les livres

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE